AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  MétéoMétéo  Chat (réunion)Chat (réunion)  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -55%
Aspirateur sans sac PHILIPS PowerPro Active FC9533/09
Voir le deal
89.99 €

Partagez | 
 

 3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TELENOS

TELENOS

Masculin Nombre de messages : 678
Age : 38
Ville : Sierre
Pays : Suisse
Plantes préférées : Sarracenia
Date d'inscription : 09/02/2009

3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) Vide
MessageSujet: 3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata)   3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) EmptyMer 30 Déc 2009 - 11:31

Sujet: 3 nouveau heliamphora ( ciliata-huberi-uncinata)
--------------------------------------------------------------------------------

voir ce document

http://pinguicula.free.fr/nouveaux.H.pdf

et puis quelques unes de leurs photos pour la route à la rubrique 'autres taxons '

http://fern72.free.fr/siteweb/heliamphora.html
Revenir en haut Aller en bas
LoLo
Admin
LoLo

Masculin Nombre de messages : 2150
Age : 36
Ville : Sion
Pays : Suisse
Plantes préférées : Nepenthes
Date d'inscription : 08/02/2009

3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) Vide
MessageSujet: Re: 3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata)   3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) EmptyMer 30 Déc 2009 - 13:12

La famille s'agrandit !!! :affraid:

Super ta recherche !


:elephant2: :youpi: :singe: :beer: :elephant2:

_________________
Helvétiquement carnivore !
Revenir en haut Aller en bas
https://swiss-carni.forumactif.org
LoLo
Admin
LoLo

Masculin Nombre de messages : 2150
Age : 36
Ville : Sion
Pays : Suisse
Plantes préférées : Nepenthes
Date d'inscription : 08/02/2009

3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) Vide
MessageSujet: Re: 3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata)   3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) EmptyMer 30 Déc 2009 - 15:23

Bonh j'ai traduis via GlooGloo (Google) mais ça reste du "p'tit nègre" :

Citation :
ANDREAS FLEISCHMANN, ANDREAS WISTUBA & Joachim NERZ

Trois nouvelles espèces de Heliamphora (Sarraceniaceae) originaires des hauts plateaux de Guayana
Venezuela.

Résumé :
Trois nouvelles espèces de Heliamphora (Sarraceniaceae) originaires des hauts plateaux de Guayana au Venezuela. Heliamphora Uncinata, H. Ciliata et H. Huberi sont décrites comme des espèces nouvelles pour la science. Elles sont comparées avec leurs parents putatifs, notes écologiques sont inclus et une liste d'identification pour tous les échantillons examinés figure en annexe. Les tépales petaloid de nectaires du H. Uncinata sont dans la moitié de la base de leur surface ventrale et elle partage cette fonction avec H. Exappendiculata. Il s'agit du premier enregistrement de nectaire nuptial pour le genre Heliamphora.

Introduction :
Au cours des études taxonomiques de l'endémie Highlands Guayana genre Heliamphora Benth., Les auteurs ont examiné de nombreux spécimens d'herbier déposés dans les herbiers MO, NY et VEN. A cette occasion quelques spécimens ont été découverts qui ne correspondent à aucune des espèces actuellement décrites, trois des qui sont décrites comme nouvelles espèces dans le présent article. En Février 1983, Julian A. Steyermark, Otto Huber et Victor Carreño Espinosa recueilli plusieurs spécimens intéressants de Heliamphora à Amuri-Tepui sur le massif Chimantá (Macizo del Chimantá, un vaste système de fente de grès de montagne, composé de plusieurs forêts). Les collections ont été déposés au MO, NY et VEN, où ils ont été déposées en tant que H. Minor Gleason et H. Heterodoxa Steyerm., respectivement. L'une de ces collections a été rendue dans une forêt Tepui Bonnetia, l'autre dans un étroit canyon où l’Heliamphora pousse sur les murs de grès verticaux. Steyermark, dans son réalignement de la Heliamphora type, a noté que la collecte de H. Minor de Amuri-Tepui diffère de type H. Minor de forme et la taille de l’urne (Steyermark 1984).
Un examen plus attentif de ces collections a clairement révélé que les spécimens ne représentent ni H. Minor, une espèce Réservé aux Auyan-Tepui, ni H. Heterodoxa qui semble être endémique de Ptari-Tepui et ses environs, mais plutôt deux espèces distinctes décrites.

PS : Un tepuy est un plateau à contours particulièrement abrupts, fréquent dans la Gran Sabana vénézuélienne. (Source : Wikipédia)

En Décembre 1984, Otto Huber & Al. recueillirent des spécimens d'un petit Heliamphora qui a en outre été identifié comme H. Minor et déposés au MO, NY et VEN. Fait intéressant, les plantes ont été trouvés à une altitude de seulement 900 m dans une zone marécageuse de la Gran Sabana approximativement 50 kilomètres à l'est de Auyan-tepui. C'est le plus bas document découvert sur l’Heliamphora jusqu'ici. H. Minor en revanche est connue comme une usine Highland stricte a lieu uniquement sur Auyan-Tepui à plus de 2000 m d'altitude. Les échantillons ont révélé des caractéristiques intéressantes de plaine qui sépare clairement ces modifications d'H. Minor et de son voisin H. Pulchella, a récemment décrit Wistuba & Al. Ces trois taxons sont décrits comme des espèces nouvelles, fondé exclusivement sur l'étude comparative des spécimens déposés dans les herbiers F, M, MO, NY et VEN.

Heliamphora Uncinata Nerz, Wistuba & A. Fleischm., Sp. novembre
Holotype: Venezuela, Estado Bolívar, Macizo del Chimantá, sur des façades mouillées et de grottes ombragées par des cours d'eau, Pequenas Altiplanicies en la base septentrionale de los Farallones superiores del Amuri-Tepui (Secteur W del Acopán-Tepui) [petits plateaux à la base nord du haut de falaises Amuri-Tepui], aprox. 5 ° 10'N, 62 ° 07'O, c. 1850m, 2.- 5.2.1983, J. A. Steyermark & al. 128568 (VEN; isotype: MO). - Fig. 1.

Heliamphora Exappendiculata (Maguire & Steyerm.)
Plante herbacée vivace. Rhizomes de branchement, les plantes forment des bouquets avec l'âge. Feuilles (lanceurs) tubulaire, allongé, bombé dans le bas du 2/3, infundibulum dans le tiers supérieur et étendu à la bouche, 25-35cm de long, de 8-10 cm de large dans la partie supérieure, verdâtre de rouge; lanceur de surface intérieure dans le tiers supérieur densément couverts de retorse grossiers trichomes jusqu'à 0,3mm de longueur et c. 0,1 mm éloignés les uns des autres, dans la partie glabre du milieu, dans la partie basale grossièrement ciliée; lanceur de surface extérieure à peine couverts par trichomes simple ou bifide, blanc de c. 0,1 mm de longueur et avec 4-6 rangées de glandes rougeâtres distinctif extra-floraux nectaire de c. 0,5mm de diamètre répartis le long des veines; pichet avec des pores étroitement ovales ( "fente" fuite) dans la suture ventrale à environ la moitié de la longueur du lanceur, caché par les ailes du comprimé, donc pas facilement visible. Alae 2, bien visible sur le tiers inférieur de la cruche, c. 1 cm de largeur à la base, obtenant son diplôme dans la surface ventrale cruche ci-dessus, cilié, avec peu de glandes nectaire long des nervures. Urne casque en forme d'appendice, résultant d'une très large, jusqu'à 15mm de large base, avec crochet aiguë d'allure sommet triangulaire; appendice jusqu'à 15mm de hauteur, 15mm de large et 20mm de long dont l'extrémité apicale rostrate, apex triangulaire pour 5mm de long et 8 mm de large près de la base; le nectar qui sécrètent la zone et la pointe triangulaire pointue du couvercle incliné vers l'ouverture cruche. Inflorescence unilatérale, 1-6-Grappe fleurie, Scape cylindrique, glabre, 70-100cm de long, c. 5 mm de diamètre à la base. Pédicelles cylindrique, glabre, 3-5 cm de long, c. mm de diamètre. Bractées sous-tendant les fleurs ovales, 4-5cm long, la plus basse bractée souvent développée comme lanceur rudimentaire jusqu'à 8 cm de long. Tépales 4 (-5), petaloid, oblongues lancéolées, 5-6 cm de long, de 2-2,5cm de large, blanc à blanc rosé à l'anthèse, persistant sur le fruit, avec peu de circulaire à elliptique, hectaries rougeâtre c. 0,1 × 0,2 mm, dispersés entre les nervures dans la moitié basale de la surface ventrale. Étamines 10 (-11), filets d'environ 9mm de long, anthères basifiées, poricidal, uniformément 8-9mm de long. Ovaire 3-unicellulaires, densément pubescent, c. 5mm de long, c. 4mm de diamètre. Style unis à un pistil glabre, de 5-6mm de long. Capsule à 3 valves, de 2-2,5cm de long, 1-1,5 cm de diamètre, avec des hochements pédicelle à l'échéance. 3 Les semences mm de long, 3 mm de large, brun jaunâtre, entouré par une aile membraneuse avec ondulent marge.

Étymologie :
L'épithète se réfère à l'appendice distinctif en forme de crochet, qui est unique dans le genre Heliamphora.

La distribution et l'habitat :
Endémique au Venezuela, Estado Bolívar, massif Chimantá. Heliamphora Uncinata n'est connu que d'une collection unique à l'emplacement type, un étroit canyon sur Amuri-Tepui (le secteur ouest de Acopán-Tepui), où elle pousse principalement sur la surface verticale falaise de grès dans des conditions ombragées dans les poches de l'humus et les fissures au c. 1850 m. La seule autre espèce d'Heliamphora connues jusqu'à présent, qui pousse de préférence sur la verticale, murs en grès humide est H. Exappendiculata (Maguire & Steyerm.) Nerz & Wistuba.

Notes :
Uncinata Heliamphora semble être liée à H. Exappendiculata (voir tableau 1), avec lequel il partage des caractères de forme cruche, habitudes de croissance et la présence de nectaires floraux et extra-floraux. Le crochet frappant appendice en forme de cruche distingue facilement cette espèce de toutes les autres espèces du genre. H. Heterodoxa a une cuillère très bien développés appendice en forme de l'exécution du nectar sécrétant zone glandulaire, tandis que H. Exappendiculata
ne dispose que d'un appendice rudimentaire cruche ou pas apanage du tout. Dans le domaine H. Exappendiculata sécrétant le nectar est incorporé dans l'extrémité apicale de la surface du lanceur.

Heliamphora Uncinata et le H. Exappendiculata liées sont les seuls membres du genre connu à ce jour avoir segments périanthe à nectaires floraux. Ces glandes minute nectar sont dispersées entre les nervures sur la face ventrale dans la moitié basale des pétales (figure 1C). Il s'agit du premier enregistrement de nectar nuptial pour Heliamphora. Jusqu'à présent, Sarracenia a été signalé comme étant le seul genre de Sarraceniaceae avec des fleurs de nectar production, alors que les deux genres d’ Heliamphora et Darlingtonia ont été considérées comme des fleurs sans nectar (Renner, 1989; Vogel 1998).

Heliamphora ciliata Wistuba, Nerz & A. Fleischm., Sp.nov.

Holotype:
Venezuela, Estado Bolívar, sabanitas alargadas en la altiplanicie al NE del Aprada-Tepui, aprox. 30 km al ESE de Kamarata [savane de petites taches sur le haut plateau de la pente nord-est de Aprada-Tepui, env. 30 km ESE de Kamarata], 5 ° 40'N, 62 ° 05'O, 900 m, 12/12/1984, Huber & al. 9921 (VEN; isotypes: MO, NY). - Fig. 2.
Plante herbacée vivace. Rhizomes de branchement, les plantes forment des bouquets avec l'âge. Feuilles (lanceurs) tubulaires, bombé dans le tiers inférieur, légèrement infundibulate et élargis dans le tiers supérieur, de 10-20 cm de long, jusqu'à 4-6 cm de large dans la partie supérieure, brun rougeâtre ; lanceur de surface intérieure dans le tiers supérieur et densément couverts avec C. 0,2mm de long, trichomes amende et jusqu'à 3 mm de long, trichomes retorse, partie médiane glabre, la partie basale grossièrement ciliée; surface extérieure avec un pichet de indumentum richomes court, apprimées, simple ou bifide, blanc c. 0,1 mm de long, et sur la partie supérieure de la nervure principale relatives aux brevets, à feuilles caduques, cils blancs jusqu'à 5 mm de long; cruche sans pores. Alae 2, 5-8 mm à la base, obtenant son diplôme dans la surface ventrale cruche à environ la moitié de la longueur du lanceur, les marges ciliées. Urne appendice en forme de cuillère, légèrement rétréci à la base, jusqu'à 2 cm de long et 1,5 cm de large, découlant directement d'un col triangulaire, de retour de l'appendice recouverte d'une touffe apparente de cils blancs à feuilles caduques jusqu'à 6 mm de longueur. Inflorescence unilatérale, 1-2 (-3)-Grappe fleurie, Scape cylindrique, pubescent dans le tiers supérieur, jusqu'à 80 cm de long. Pédicelles cylindriques, 3-5 cm de long, densément pubescent à poils fins et clairsemés de brevet, jusqu'à 2 mm de longs cils.

Étymologie :
L'épithète spécifique fait référence à la touffe de ciliés, les cheveux blancs à l'arrière de l'appendice cruche et la ligne visible de trichomes blanche sur le dos de la nervure principale cruche.
La distribution et l'habitat. - Endémique au Venezuela, Estado Bolívar. Heliamphora ciliata n'est connue que de quelques prairies marécageuses dans les hautes terres Gran Sabana nord-est de Aprada-Tepui, où les plantes poussent dans patches avec Stegolepis sp. (Rapateaceae) en bas, la végétation des prés à feuilles larges (Huber & al. 2001). Ces marais sont situés à une altitude de seulement 900m. Par conséquent, H. Ciliata peut être considéré comme un sous-montagnarde espèces, contrairement à la plupart des autres membres de la genre, qui sont endémiques dans les plateaux et les sommets des Tepui (Berry & al. 2005; McPherson, 2006). La seule autre espèce connue d'un habitat similaire dans les basses terres de la Gran Sabana est H. Heterodoxa, dont populations se produisent dans les savanes à larges feuilles dans la Sierra de Lema, nord-est l'État de Bolivar, aussi bas que 1200 m (Holst et al. 2173 et autres).

Notes :
Heliamphora Ciliata semble être liée à S. Minor et H. Pulchella. Avec ces espèces, il part floral
caractéristiques telles que la taille des anthères ainsi que les pubescent pédoncule et pédicelles, et des capsules qui sont à la verticale dans les fruits, ainsi que des cruches sans un pore de drainage ».
Il peut cependant être facilement distingués par la disposition de poils en vue sur le dos de la cruche, la touffe de feuilles caduques, ciliées, des poils blancs sur l'appendice cruche (qui, toutefois, peuvent être perdues ou brisées dans certains spécimens d'herbier), la base beaucoup plus large à partir de laquelle l'appendice, ou encore des indumentum des deux, amende, c. 0,2 mm poils longs et grossiers à 2 mm de long trichomes dans le tiers supérieur de la surface du pot d'intérieur, ainsi que le pédicelle et dense poils fins et pubescents clairsemée supplémentaires, jusqu'à 2 mm de long cils (voir tableau 2).


Heliamphora huberi A. Fleischm., Wistuba & Nerz, sp. nov.

Holotype :
Venezuela, Estado Bolívar, Distrito Piar, Cumbre del Angasima-( "Adanta")-Tepui, poco altiplanicie inclinada hacia el NE sabana con arbustiva en el sector Nor-Occidental [sommet de Angasima-( "Adanta")-Tepui, haut plateau peu inclinée vers le nord-est, avec savane arbustive dans la partie nord-ouest], aprox. 40 al km ONO de la Misión de Wonkén, 5 ° 03'N, 62 ° 07'O, 2100 m, 4.3.1986, Huber 11366 (VEN; isotypes: AM, NY). - Fig. 3.

Heliamphora Gleason Minor

Plante herbacée vivace. Rhizomes de branchement, les plantes faisant touffes avec l'âge. Feuilles (lanceurs) tubulaires, bombé à subtubular dans les 2 / 3 inférieurs, un peu à infundibulate
allongée dans le tiers supérieur, 20-30 cm de long, jusqu'à 6 cm large dans la partie supérieure, verdâtre avec des veines rouges; intérieur lanceur de surface dans le tiers supérieur relevant de brèves retorse trichomes jusqu'à 0,3 mm de long et c. 0,1 mm lointaine de l'autre, les marges de l'ouverture d'une cruche jante épaisse d'un peu courbée, trichomes retorse jusqu'à 1 mm de long; partie médiane du lanceur glabre, partie basale grossièrement ciliée; lanceur de surface extérieure à peine couverts avec simple ou bifide, appliqués, White, C. 0,1 mm de long trichomes, paraissant presque glabre; cruche sans pores. Alae 2, ch 1cm de largeur à la base, où il obtient en la surface ventrale lanceur juste en dessous de l'ouverture cruche, bords ciliés. Pitcher appendice en forme de casque, sur une courte tige résultant brusquement de l'arrière de la cruche, 15-20mm de haut, 15-20mm de long et 10-15mm de large, avec une hausse face à bec comme appendice, de 1-1,5mm
longtemps sur l'extérieur, près de la pointe, avec des appendices de l'Intérieur dispersées, dénoyautées glandes nectaire c. 0,1mm de diamètre, rouge. Inflorescence unilatérale, 1-4-fleur, les grappes en place à 80cm de long; Scape cylindrique, à 5 mm de diamètre, glabre dans la partie inférieure, légèrement pubescentes dans la partie supérieure partie de la bractée la plus basse de suite. Cylindrique pédicelles, jusqu'à 5 cm de long, c. 3 mm de diamètre, densément pubescent. Bractées oblongues à ovales, plus basse bractée 5-6 cm de long, les marges finement ciliées, des bractées supérieure à 3cm de long, glabres marges. Tépales 4, petaloid, oblongues lancéolées, jusqu'à concurrence de 5cm de long et de 1,2-2 cm de large dans la partie la plus large, blanc
au blanc rosé à l'anthèse, persistantes dans les fruits, sans nectaires. Étamines 10-12 (-13), filets d'environ 7 mm de long, anthères basifixed, poricidal, oblongues lancéolées, dans ses grandes lignes,
7-8mm de long. Ovaire 3-unicellulaires, pubescent, c. 5mm longtemps, c. 2mm de diamètre.
Pop-Unis à un pistil, glabres, 4-6mm de long. Capsule à 3 valves, de 1,5-2,5cm de long, c. 1 cm de diamètre, vert jaunâtre, hochant la tête en pédicelle fruits. Seed 3-4mm de long, 3mm de large, brun jaunâtre, entourée par une aile membraneuse avec ondulent marge.

Étymologie :
Cette espèce est dédiée au Dr Otto Huber, Caracas, un botaniste bien connu et Phytoécologiste qui ont largement contribué à la connaissance du Venezuela Pantepui région et de la flore et la végétation des Guayana Highlands. Il a fait la collecte de ce type de espèces sur Angasima-Tepui lors d'une expédition en 1986. La distribution et l'habitat. - Heliamphora Huberi est endémique pour les plateaux montagneux du massif Chimantá, où il a été observé jusqu'à présent de Angasima-Tepui, la frontière de Torono et Chimantá-Tepui, Apacará-Tepui, Amuri-Tepui et du sommet de Acopántepui adjacentes, de plus en plus à des altitudes de 1850-2200m. Les plantes toujours croître partiellement ombragé, mais ils ont été recueillis dans légèrement différents habitats: sur Angasima-Tepui à Highland prairies entrecoupées de broussailles Tepui, sur Acopán-Tepui, en milieu humide, l'ombre des falaises et sur Amuri-Tepui dans Tepui nain forêt dominée par des espèces de Bonnetia. (Bonnetiaceae).

Notes :
Heliamphora Huberi partage certaines caractéristiques florales avec des espèces liées à H. Heterodoxa, comme elle l'a anthères de plus de 5mm de longueur. Toutefois, les pédicelles sont densément pubescents en H. Huberi, alors que dans les autres espèces liées à H. Heterodoxa ils sont entièrement glabres. Pédicelles pubescents peuvent être trouvés dans H. Minor, H. Pulchella, H. Ciliata et H. Chimantensis. (Ainsi que dans la tige monopodial distincts formant H. Neblinae Maguire et H. Tatei Gleason du sud-ouest Tepui dans l'État vénézuélien d'Amazonas). Les anthères de ces espèces sont cependant inférieures à 5mm. La longueur des anthères poricidal semble être un constant caractère dans toutes les espèces d'Heliamphora, qui sont le tout adapté à buzz-pollinisation (Renner, 1989). Un autre H. Huberi caractère qui a en commun avec des espèces apparentées à H. Heterodoxa sont des capsules qui sont en hochant la tête fruits. En revanche, dans les espèces voisines H. Minor, H. Pulchella, H. Ciliata et H. Chimantensis le pédicelle etiolates et deflexes après l'anthèse, de sorte que la graine mûre capsule sont tenus debout dans les fruits.
Heliamphora Huberi à cruches manque court pore ovale allongé ( "fente" fuite, Lloyd 1942; «drainage
"trou, McPherson 2006) dans la suture ventrale, qui est présent dans la plupart des espèces Heliamphora à la transition zone située entre la partie supérieure chevelu et le bombé glabre rempli d'eau partie. L’urne laisse sans un pore sont jusqu'ici seulement connu d'après les espèces étroitement apparentées H. Minor, H. Pulchella, H. Chimantensis (Mc Pherson, 2006) et H. Ciliata.
Compte tenu de la morphologie des Heliamphora Huberi, qui partage plusieurs caractères intermédiaires entre espèces liées à H. Minor et H. Heterodoxa, nous supposons une origine hybride de cette espèce, très probablement dans le zone du massif Chimantá, impliquant vraisemblablement une espèce liée à H. Heterodoxa et H. Pulchella.
À certains endroits Heliamphora Huberi survient sympatrie avec H. Pulchella et hybrides possibles entre les deux espèces peuvent être trouvées (par exemple, Chimantá massif, Apacará - Tepui: Huber & Colella 8699 (NY, VEN); Steyermark & Al. 128269 (MO, VEN, mais le double exemplaire à NY représente les espèces parentales H. Pulchella), Abacapá-Tepui: Huber & Dezzeo 8588 (MO, NY, VEN); Acopán-Tepui: Cardona 2277 (AM, le duplicata au VEN représente les espèces parentales H. Huberi). Les hybrides sont similaires à H. Huberi dans son aspect général, mais peuvent être facilement distingue par la présence de éparpillées, longues, retorse soies sur la partie supérieure de la surface du pot intérieur. De la mère H. Pulchella l'hybride diffère en général les plus grandes dimensions et de la cruche bien en évidence pétiolées cruche appendices.

Conclusion :
L'addition des trois espèces nouvellement décrites Heliamphora Uncinata, H. Ciliata et H. Huberi à ceux qui sont reconnus dans les derniers traitements (Berry & al. 2005; Mc Pherson, 2006), la sarracénie néo-tropicales genre Heliamphora maintenant comprend 18 espèces. Par conséquent, il représente la plus espèces du genre riche de la Sarraceniaceae, surpassant l'Amérique du Nord sarracénie genre Sarracenia L., qui comprend huit espèces (Schnell 2002). Onze des espèces actuellement connues de Heliamphora avait été découverts seulement dans les dernières décennies, et ont été décrit nouvelles pour la science au cours des dix dernières années (Nerz & Wistuba 2006; Nerz & al. 2006; Wistuba & al. 2005)

Compte tenu de la endémiques distribution des Heliamphora genre sur le tepui éloignées et les pentes des Highlands de Guyane, et l'inaccessibilité de ces régions, qui souvent ne sont peu explorée, elle mai ne serait pas surprenant si certains plus espèces seront découverts dans un avenir proche.

_________________
Helvétiquement carnivore !
Revenir en haut Aller en bas
https://swiss-carni.forumactif.org
papy Mougeot
Correcteur
papy Mougeot

Masculin Nombre de messages : 202
Age : 73
Ville : Paris
Pays : France
Plantes préférées : Les belles plantes a forte poitrine, les nepenthes et les sarracenias
Date d'inscription : 11/02/2009

3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) Vide
MessageSujet: Re: 3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata)   3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) EmptyMer 30 Déc 2009 - 17:09

Greg merci pour cette belle visite au pays des Héliamphoras
Et bravo aux passionnés qui ont réalisé cette petite merveille
Je parle du site avec les photos, parce que le pdf même traduit par GlooGloo et Lolo...
Les photos c'est quand même moins indigeste
Moi, j'essaie de voir où ça pousse, retenir les noms et basta :clin:

_________________
Je suis capable du pire comme du meilleur mais pour le pire c’est moi le meilleur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) Vide
MessageSujet: Re: 3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata)   3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

3 nouveaux Heliamphora (Ciliata-Huberi-Uncinata)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Swiss-Carni :: Les plantes carnivores :: Heliamphora (urnes du soleil)-